20 janvier 2021

Nourrir les oiseaux en Alsace !

Nourrir les oiseaux en Alsace ! Allez, on en parle… Etes-vous de ceux qui nourrissent les oiseaux, l’hiver, en Alsace ? Si oui, vous publierez naturellement vos plus belles photos, que l’on mesure la variété des méthodes, espèces et parfois des « invités »…

Objectivement, Made in Alsace vous parle bien de l’hiver, des grands froids puisque, dans ces moments-là, les insectes se font rare, les soles sont parfois gelés.

Vous disposez d’un jardin ? On vous conseille de placer la mangeoire et l’abreuvoir au centre du jardin. L’idée est que les oiseaux puissent voir venir un éventuel prédateur.  La proximité d’un buisson, d’un muret n’est pas toujours la bonne idée.

Vous placez des « cabanes » ? Placez-les en hauteur, valider la taille des ouvertures.

Ca mange quoi les oiseaux ?

La LPO classe parmi les meilleurs aliments les aliments suivants : Les meilleurs aliments :

  • Mélanges de graines : le mélange optimal étant composé d’1/3 de tournesol noir, de 1/3 de cacahuètes et de 1/3 de maïs concassé ;
  • Pain de graisse végétale simple (sans huile de palme !) ;
  • Pain de graisse végétale mélangé avec des graines, fruits rouges ou insectes ;
  • Graines de tournesol (non grillées et non salées), si possible non striées, les graines noires sont meilleures et plus riches en lipides ;
  • Cacahuètes (non grillées et non salées) ;
  • Amandes, noix, noisettes et maïs concassés (non grillées et non salées) ;
  • Petites graines de millet ou d’avoine ;
  • Fruits décomposés (pomme, poire flétrie, raisin).

Mélanges de graines 

Nous rajoutons le fait que l’on a vu un bel appétit pour les pains et boules de graisses contenant des insectes. Par nature, on évitera naturellement le pain, même émietté. Que cela soit pour les oiseaux sauvages, comme pour les moineaux et consorts, le pain blanc n’est pas adapté. Il peut provoquer jusqu’à une cirrhose chez les uns.

Leur système digestif n’est pas adapté pour digérer le pain : et même s’ils paraissent s’en régaler, cela peut provoquer de sérieux dégâts.

Bref, on fait attention à nos amis ailés et on pense à leur donner aussi de l’eau !