masque alsace coronavirus covid
masque alsace coronavirus covid

2 novembre 2020

Nideck, la cascade, la légende, les frères Grimm

Vous avez dû remarquer, sur l’application Made in Alsace, la présence de la cascade du Nideck. Cette idée de sortie rafraichissante permet, tout au long de l’année de découvrir un lieu unique, sauvage et naturel à la fois, il relie aussi à une légende qui figura même dans un ouvrage des Frères Grimm.

“Das Riesenfraülein”, la fille du géant

La légende des géants du château du Nideck

La poétesse Charlotte Engelhardt-Schweighaeuser recueillit alors la légende des forestiers des lieux, en fit un poème en alsacien que Jacob Grimm transcrit en allemand dans « Deutsche Sagen ». L’écrivain, Adelbert von Chamisso, en fit lui, une ballade… Et nous voilà de nous retrouver avec les Géants du Nideck, si ce n’est leur fille.

Que raconte ce texte :

« Les hauteurs où jadis s’élevait le château fort des géants sont à présent désertes. Le château lui-même n’est plus qu’une ruine. Tu as beau te renseigner : tu n’y trouves plus de géants.

Pourtant, la légende du “Château de Nideck” est bien connue en Alsace. Un jour, au gré de son jeu du moment la fille du géant sort du château et, descendant la colline elle parvient dans la vallée, excitée et curieuse des découvertes qu’elle pourrait y faire.

En quelques enjambées, elle traverse la forêt atteignant Haslach, terre des hommes communs. Là apparaissant à ses yeux émerveillés villes et villages, champs cultivés, tel un monde étrange. Regardant autour d’elle, elle aperçoit à ses pieds un paysan labourant son champ. L’attelage bien sûr lui semble étrange.

A découvrir avec l’application Made in Alsace

Quel beau jouet !

Tiens, quel beau jouet, s’exclame-t-elle “Je l’emmène chez moi”. Prestement elle s’agenouille et étend son tablier. D’un geste elle balaie tout ce qui remue, et l’enferme dans sa draperie. Par bonds joyeux elle retourne vers le château hélant son père “Oh père… cher père, j’ai trouvé dans la vallée un jouet merveilleux, je n’en ai jamais vu de tels sur nos sommets.”

Le père attablé, buvant son vin bien frais observe la fillette avec complaisance et demande “Qu’apportes-tu de si frétillant dans ton tablier ? Fais-moi voir cette trouvaille qui te fait sautiller de joie”. Dépliant la draperie, elle étale avec précaution le paysan, la charrue avec son attelage et elle bat des mains, saute et exulte, quand le gracieux ensemble se dresse sur la table.

“Das Riesenfraülein”, la fille du géant

Mais le père prenant son air le plus sérieux lui dit : “Qu’as-tu fais là ! c’est un paysan avec son attelage et ce n’est pas un jouet.” Ramène-le où tu l’as pris de suite et sans réplique, fais ce que je t’ordonne, car sans le paysan tu n’aurais pas de pain. Du labeur de la paysannerie est issue de la lignée des géants, le paysan n’est pas un jouet.

Wilhelm and Jacob Grimm, 1847; daguerreotype by Hermann Blow

Dieu nous en garde “. Les hauteurs où jadis s’élevait le château fort des géants sont à présent désertes. Il n’y a plus qu’une ruine de cette légende pour te faire rêver ».

A un moment où nous apprécions à nouveau le localisme et les circuits courts de nos artisans et agriculteurs, vous y pensez en faisant la randonnée et la partagerez à vos amis.  Une morale non éloignée du « On a toujours besoin d’un plus petit que soi » ! 

Si une plaque rend toujours hommage à Adelbert von Chamisso, dans l’un des deux châteaux du Nideck, vous y penserez, vous, en cheminant, en faisant le moins de bruit possible pour ne pas réveiller “Das Riesenfraülein”, la fille du géant…

Quand l’Histoire rencontre la littérature et d’autres médias, c’est plus que jamais une autre façon de découvrir l’Alsace et Strasbourg. Made in Alsace est heureux de partager cela avec vous.