L’Horoscope de l’été 2008

L’Alsace, en plus du Käfferkopf, de la Cathédrale de Strasbourg et de plusieurs espèces de solanacées (Artäpfel : patate ; Grumbeer : pattate; Kartofel : patatte ; Pômmteterr: pathats…) a élaboré au fil du temps un système astrologique (astrolochie, ‘uf elsässisch !) tout à fait singulier (s’esch pas facile de parler korrekt aussi longtemps!).

CancerNée de la rencontre de la science des chamanes alémaniques et des druides celtes, elle est le reflet parfait de cette nature dure mais douce qui fait le quotidien de notre vallée chatoyante (là’sch’crois que ch’l’ai bien dit !
Ch’ai bien fait de prendre l’option «Ich schriewe in d’r Zittung» à l’école !).
Basée sur des aphorismes aussi brefs que percutants (en alsacien, aphorisme se dit Aphorismus !
Le français a beaucoup emprunté à notre langue !), l’astrolochie évoque autant la finesse des dentelles de pierre des cathédrales gothiques, que la rudesse de ceux qui les ont construites.

Téléchargez [wpfilebase tag=fileurl id=15 linktext=Horoscope /] !Suivez-nous dans les méandres de cette science, qu’un tout petit nombre d’initiés a réussi à sauvegarder de bouche à oreille, depuis le fond de nos forêts ancestrales jusqu’à nos jours (Hop! Fertig !)…

Vous voulez savoir ce que le destin vous réserve…