Made In Alsace

8 mai 2007

Tsunami in the Jacuzzy

Images N’est pas Brad qui veut et il est des moments dans l’année où il faut clairement penser un peu à soi. Trekking au Lac Blanc, randonnées du Nord au Sud de l’Alsace, plantation de vignes, Waedele party à Suffelwirsche… Cela vous use un homme.

Lorsque j’ai reçu ma feuille de route par e-mail me disant que ma prochaine mission concernait les, je cite « SPAS en Alsace », je me suis dit que cela serait calme et détendu, voire émouvant. Je n’ai jamais supporté, en effet, que l’on abandonne des animaux … C’est lors de la dernière réunion de rédaction que je me suis rendu compte que je m’étais trompé. Ma mission était en fait toute autre.

Sans palmes, ni tuba

J’allais découvrir les joies de ces établissements alsaciens qui allient les bienfaits de l’eau, aux thérapies orientales, le tout dans une ambiance zen et relaxante : une première….

Les spas, je dois vous le dire, cela vous change de la piscine. Mais cela n’a pas été de tout repos…

Tout d’abord, vous avez déjà essayé vous, de rentrer dans un jacuzzi avec des palmes et un tuba ? Pas évident tout cela, surtout lorsque vos congénères n’apprécient que mollement de vous voir vous approcher du bassin avec votre fusil sous-marin. Cela me donnait pourtant une allure « Vater Rhein », un Poséidon rhénan en quelque sorte.

Ma plongée dans le bassin a donc fait l’effet d’un Tsunami ….et une vague a submergé tout le carrelage environnant.

Homme libre, toujours tu chériras l’amer

Je ne sais pas pourquoi, j’ai beau eu dire que j’étais Brad, le Brad, cela n’a pas eu l’air de rassurer. La prochaine fois, je viendrais en dilettante, sans palmes, ni tuba.

Après le sport, le réconfort. Afin que je me détende totalement, voilà que l’on me proposait un « modelage au chocolat ». Il parait que c’est relaxant. Alors là, des esche ebs, vous m’imaginez, moi Brad badigeonné entièrement de chocolat. J’ai laissé faire le spécialiste, me disant qu’il s’agissait peut-être d’une coutume tribale. Mais une fois qu’il était parti, j’ai immédiatement commencé à me débarrasser du chocolat et je dois vous dire une chose, c’est pas simple de se lécher les doigts de pieds, faut être drôlement souple.

Une bonne douche et je testais les bienfaits d’un « massage alsacien »… Enfin, j’étais chez moi…La senteur du Sapin des Vosges et une Musique relaxante, le dernier album des Bredelers. Il ne me manquait qu’une chose pour être totalement relaxé … un amer mit’ … Et vous savez quoi ? On me l’a amené immédiatement…

Je suis parti comme un homme neuf et je ne sais pas pourquoi, toute l’équipe semblait soulagée de me voir partir pour de nouvelles aventures. Quelle attention ! La notoriété a parfois du bon, mais je ne m’y ferais jamais.

Brad

PARTAGER L'ARTICLE

Facebook
WhatsApp
Email
Twitter

BOUTIQUES

ON AIME ❤️

ÉVÈNEMENT DU MOIS 👍

APPLI 📱

Découvrez l’Alsace
Autrement. Bons plans, sorties… laissez vous convaincre !

Effectuer une recherche :

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

En m’abonnant, j’accepte de recevoir cette newsletter et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

NEWSLETTER MIA

Votre dose quotidienne d’Alsace, de nouvelles, d’infos directemement dans votre boîte mail !

Aller au contenu principal