masque alsace coronavirus covid
masque alsace coronavirus covid

Talents Sati 2020 : quand Maéva Sanz et Elie Bouisson capturent l’instant “Situ Sati”

La 7ème édition des Talents Sati vient récompenser « Situ Sati », la création de Maéva Sanz et d’Elie Bouisson. Derrière cette récompense, un engagement, celui des Cafés Sati à et pour Strasbourg, pour l’art et la création. 

Mariant Industrie, Art et Ville, ce concours international initié par les Cafés Sati met à l’honneur de jeunes talents et leur permet d’exposer leur œuvre pendant un an sur une surface de 120 m² à l’entrée de Strasbourg. Fidèle à cette manifestation depuis 2013, Made in Alsace vous en dit plus.

Au départ, les Talents Sati marquent la volonté forte et symbolique de la marque et de son président, Nicolas Schulé, de soutenir la création artistique. La renommée du concours se mesure désormais par l’engouement croissant d’étudiants et d’écoles d’art prestigieuses.

Cette année 2020, pourtant si particulière, 45 projets ont ainsi été déposés et celui de Maéva Sanz et Elie Bouisson a emporté la victoire.

« Situ Sati », lauréat des Talents Sati 2020

« L’idée est née pendant le confinement, avec ce besoin de liberté et de se couper de la virtualité » racontent les deux lauréats. Et les voilà de mélanger action et regard, de recourir à un sténopé pour capter l’instant sur un papier photosensible.

Le symbole est fort, d’une photo confinée (la technique même du sténopé et de sa captation d’image se font dans une « boite », le développement se fera ici dans une salle de bains transformée en chambre noire), faire un symbole affiché, déconfiné en quelque sorte.

Capturer l’instant présent

Dans les faits, Maéva Sanz et Elie Bouisson marient les origines de la photo à la modernité d’une prise de vue qui pourrait presque ressembler à un selfie d’aujourd’hui.

L’action des deux artistes rencontre l’histoire et l’incarnation d’un bâtiment porteur de la mémoire d’une entreprise et de son savoir-faire.

C’est donc finalement un regard d’aujourd’hui qui nous est offert, un regard “lent”, contre-pied “à notre train de vie effréné”

La création est moderne. Elle est « art » mais on pourrait aussi l’imaginer comme le témoignage d’une Urbex, ces explorations urbaines appréciées par la jeunesse.

L’action n’est finalement jamais loin dans cette création qui nous interpelle :

  • Une création gagnante appréciée également par Nicolas Schulé qui s’est battu pour maintenir les Talents Sati, malgré le confinement, ce qui en fait l’un des moments forts de l’art contemporain cette année, juste avant St-Art.
  • Une création à observer en revenant d’Allemagne, par le Pont Vauban
  • Une création où l’idée suffit à faire l’image, capture d’un moment unique qui va durer dans le temps et souhaitons-leur, accompagner la carrière de Maéva et d’Elie Bouisson.

« Situ Sati », retenez le nom !

Photos Made in Alsace