Made In Alsace

29 août 2013

Soultz… et le Comte de Monte Cristo

Georges_d'Anthès,_1830_(bw)Deux musées à visiter à Soultz (68), le château musée du Vieux Soultz, pour découvrir l’Histoire de la Ville en 10 salles. Ne manquez pas la salle consacrée au Baron d’Anthès, Maire de Soultz, qui tua le poète russe Pouchkine en duel et inspira le « Comte de Monte Cristo ».

” Pouchkine ayant refusé de retirer ces injures qui atteignaient à l’honneur du père adoptif et du fils, les parties devinrent irréconciliables, et un duel fut décidé. Afin d’éviter tout drame familial, d’Anthès proposa à Pouchkine de se retirer, étant plus aguerri que son adversaire, ce que le poète refusa. Le témoin de d’Anthès, le vicomte d’Archiac, attaché à l’ambassade de France, et le lieutenant-colonel Danzas (en), ami intime de Pouchkine, fixèrent ensemble les modalités du combat.

Le soir du 8 février 1837 (ou le 27 janvier 1837 selon le calendrier julien en usage alors en Russie), les deux beaux-frères se retrouvèrent face à face, près du lieu-dit de la Rivière noire, non loin de Saint-Pétersbourg14, assisté du lieutenant-colonel Danzas, pour Pouchkine, et du vicomte d’Archiac, pour d’Anthès. Plus rapide, d’Anthès tira le premier et atteignit Pouchkine à la cuisse, faisant chuter le poète, qui en perdit son pistolet. À sa demande, son témoin Danzas lui procura le sien, avec lequel Pouchkine, quoique très souffrant, tira néanmoins deux balles en direction de son adversaire, la première ricochant sur un bouton d’uniforme et la seconde l’atteignant au bras droit. d’Anthès riposta et toucha le poète au ventre, blessure mortelle, et le duel cessa. Pouchkine fut ramené blessé chez lui dans la voiture du baron Heeckeren, à l’effroi de son épouse qui s’évanouit en le voyant. Il mourut deux jours plus tard des suites de sa blessure.
Après le décès de Pouchkine, d’Anthès fut incarcéré à la forteresse Pierre-et-Paul de Saint-Pétersbourg, puis il passa en jugement, au cours duquel il protesta de l’innocence de Nathalie Pouchkine et affirma la pureté de ses propres sentiments. Il fut gracié par l’empereur compte tenu de la gravité des injures écrites par Pouchkine, puis fut reconduit jusqu’à la frontière. Sa femme, Catherine, qui n’avait jamais douté de lui, le rejoignit à Berlin. La paire de pistolets fut léguée à un musée à Amboise dans sa mallette de voyage. En 1989, cette paire de pistolets fut prêtée à l’Union soviétique” … explique Wikipédia sur l’illustre alsacien. 

 

À visiter aussi, la Nef des Jouets.

Le Bucheneck :
Château – musée du Vieux Soultz
rue Kageneck – 68360 Soultz
Téléphone : +33 (0)3 89 76 02 22

PARTAGER L'ARTICLE

Facebook
WhatsApp
Email
Twitter

Découvrez aussi

Pierre de Coubertin, les jeux olympiques et l’Alsace

Le moment est planétaire, la France accueille les Jeux Olympiques modernes. L’occasion pour Made in Alsace de parler « Alsace »……

De toute matière, le marché estival des métiers d’art à Turckheim

De toute matière  [le marché des métiers d’art !], vous donne rendez-vous du 28 au 30 juin, Place de…

BOUTIQUES

ÉVÈNEMENT DU MOIS 👍

APPLI 📱

Découvrez l’Alsace
Autrement. Bons plans, sorties… laissez vous convaincre !

Effectuer une recherche :

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

NEWSLETTER MIA

Votre dose quotidienne d’Alsace, de nouvelles, d’infos directemement dans votre boîte mail !

Aller au contenu principal