14 décembre 2020

Un pont fraternel entre les marchés Noël d’Alsace et de Montréal

Noël peut être joyeux, mais il peut être « pont » ! Comment cela, vous n’avez jamais entendu quelqu’un vous souhaiter un « pont Noël » en Alsace ? Ok fallait la tenter … On vous parle d’un pont fraternel entre l’Alsace et Montréal.

Le pont fraternel Alsace-Montréal

On peut donc commencer à vous parler d’une initiative solidaire entre les Québécois et les Alsaciens : On vous parle d’un pont fraternel et solidaire, de messages, d’une visibilité forte et digitale chez les cousins du Québec, de Montréal, plutôt. Cela, au cœur de plusieurs marchés de Noël.

La tradition des marchés de Noël à Montréal étant presqu’aussi forte à Montréal qu’en Alsace, l’idée avait grandi de créer un « pont de Noël » réel entre les deux régions. Crise sanitaire oblige, les organisateurs du Marché de Noël de Montréal et la communauté des alsaciens de Montréal ont « réinventé » leur idée.

Fun et festif, un marché de Noël en distanciel

Avant la fameuse « distanciation sociale » il était prévu d’animer tout un village alsacien au cœur de l’emblématique Quartier des spectacles de Montréal. Qu’à cela ne tienne, ce n’est que partie remise pour 2021. Malgré tout, il fallait marquer le coup et lancer la construction du « pont transatlantique » ;  une idée facile à mettre en œuvre, une idée solidaire et fraternelle.

Ce pont fraternel Alsace-Québec en distanciel se construit autour de ces échanges vidéos qui emplissent nos quotidiens depuis des mois. Là, ils deviennent festifs, faits d’accents joyeux, d’idées gourmandes et de belles rencontres.

Ce pont est ouvert à tous, il suffit de faire une vidéo dans un décor illuminé et de faire un coucou aux amis de l’autre côté de l’Atlantique, et de partager ça sur les réseaux sociaux avec le #quebecalsacenoel2020 en identifiant la page @amicale.alsacienne.quebec pour qu’elle soit relayée. Les plus originales seront même projetées sur des écrans vidéos répartis dans les lieux de la Ville.

Comment dit-on Salù Bisamme à Montréal ?

« Des vidéos d’alsaciens faisant « coucou » aux québécois et inversement… Les « schmoutz » des uns répondent aux « gros becs » des autres. Savez-vous que là-bas, les « maidele » sont des « blondes » et les « amis » des « cheums », que le « verdommi » devient un « sacrament » ?

« Des mini-reportages, des micros-trottoirs filmés pour montrer le Noël de chaque côté de l’Atlantique de manière positive et engageante suivront » annonce l’équipe alsacienne à la manœuvre.

Un « pont Noël », Tabernouch !

Et vous voilà de découvrir 3 lieux incontournables de Montréal : le Marché Jean Talon, le Marché Atwater et son Village de Noël et les Jardins d’Hiver de la Place des spectacles. Pendant que nos « cousins » en découvriront d’autres, ici.

L’intérêt est grandissant en ces temps particuliers et les trois marchés inspirent déjà des parties prenantes à l’instar de Kaysersberg, de son Noel Authen’clic,  et de Christophe Bergamini, directeur dynamique de son Office de tourisme ou du média Made in Alsace.

Les premières vidéos circulent et plus que jamais, entre l’Alsace et le Québec, on compte bien se souhaiter un « pont Noël » ! Deux fois … c’est abusé ou pas ?

En savoir plus : Le dispositif digital mis en œuvre à Montréal par un entrepreneur alsacien présent des 2 côtés de l’Atlantique, permet dès à présent de partager des vidéos.

Facebook, Instagram, l’application noelquebec.ca, les écrans présents dans les marchés de Noël assurent la diffusion. Côté alsacien, le média « Made in Alsace » entend soutenir ce pont fraternel de l’entraide et de la solidarité !

Un Pont Noël, qu’on vous dit !