masque alsace coronavirus covid
masque alsace coronavirus covid

2 octobre 2020

Le Klapperstein, insolite et à Mulhouse

Récemment, sur la page Facebook de Made in Alsace, nous vous avions interrogé sur cette pierre dont un exemplaire pend sur l’Hôtel de Ville de Mulhouse. « Le Klapperstein » aviez-vous répondu. L’occasion d’en revenir aux origines.

« Zum Klapperstein bin ich gennant, Den bößen Mäulern wohl bekannt, Wer Lust zu Zank und Hader hat, Der muß mich tragen durch die Stadt » est-il écrit « Je suis nommée la « pierre des bavards ». Bien connue des mauvaises langues. Quiconque prendra plaisir à la dispute et à la querelle, Me portera à travers la ville ».

Klapperstein, une façon de fermer le clapet

L’Histoire retient que l’on tient-là une pierre utilisée comme supplice et punition des actes de diffamation commis sur les territoires de la « République de Mulhouse », à savoir l’actuelle Mulhouse et Illzach.

Songez que la peine ne fut abolie qu’en 1798 lors de la réunion de Mulhouse à la France et qu’en dehors de celui accroché, un autre Klapperstein, figure dans les collections de musées mulhousiens, au Musée Historique.

Le port de cette pierre de 9 à 12 kilogrammes selon certains modèles viendra remplacer la « lapidation ». On la faisait porter aux condamnés en les exhibant, à dos d’ânes à travers la ville. La pierre des bavards est, en fait la pierre de ceux qui « caquettent » (de « klappern », caqueter), elle représente un visage caricaturé et grotesque d’une personne tirant la langue.

Contre la diffamation et les Fake News de l’époque

Cette peine se retrouvent généralement en Allemagne, dans certains pays nordiques, en Belgique et naturellement en Alsace (à Mulhouse et Ensisheim), même si l’on retrouve aussi des « pierres des bavardes » à Orléans ( antérieure à celle de Mulhouse)…

Où sommes-nous ? Qui nous parle de cette étonnant « collier » et de sa pierre ?

Publiée par Made in Alsace sur Jeudi 27 août 2020

Depuis, la réparation des diffamations et autres commérages passent plus que jamais par les tribunaux. Passez la voir lors d’un prochain séjour Mulhouse et expliquer que d’une certaine façon, le Klapperstein faisait passer l’envie de dire du mal des autres ou de diffuser des « Fake News ».

Visiter Mulhouse

Pour découvrir la ville, un passage à l’Office de Tourisme s’impose. Made in Alsace vous conseille naturellement le Parc Zoologique et Botanique, la Cité du Train, celle de l’Automobile et la découverte de la vieille ville.

PS : Téléchargez l’application Made in Alsace