23 janvier 2007

L’Alsace, l’autre pays du café

Cafealsace Le café donne lieu à bien des légendes. Certains le reconnaissent dans la boisson offerte par Hélène de Troie à Ménélas

et qu’Homère définit comme «utile contre les chagrins, les rancoeurs et la mémoire des douleurs». La plus célèbre reste pourtant celle du berger Kaldi. Alors qu’il faisait paître ses chèvres sur les hauts plateaux du Yémen, il constata que celles de ses bêtes qui avaient brouté les baies rouges d’un arbuste sauvage semblaient dotées d’une étonnante énergie.

Kaldi se rendit au Couvent de Chahodet et conta ce «miracle». Les prêtres eurent alors l’idée de faire bouillir les noyaux de ces fruits afin d’en confectionner un breuvage. On le nomma «kawah», littéralement «élan», «vitalité» et il permit alors aux prêtres d’assumer, sans faiblir, de longues prières au coeur du monastère.

Pour on vous dit tout cela, simplement parce que l’Alsace est l’autre pays du café. Pour vous en rendre compte, téléchargez le dossier ou découvrez le site des Cafés Sati, la maison alsacienne du café depuis 1926…