25 décembre 2019

La recette de vin chaud blanc et d’Alsace

Certes, on a coutume de relier le vin chaud aux fêtes de Noël tant il fait penser à cette période où, un mug à la main, on déambule d’un chalet à l’autre dans de nombreuses villes d’Alsace ! Made in Alsace vous propose une recette de vin chaud blanc et d’Alsace !

La recette du vin blanc chaud d’Alsace

Alternative à la version rouge, il a ses fans et ravira vos invités en ces soirées d’hiver… en Alsace et ailleurs.

Ingrédients pour 1,5L de vin chaud

  • 2 bouteilles de 75 cl de vin d’Alsace : Un pinot blanc, gris, un edel feront l’affaire. Ayez en tête que meilleurs sont les ingrédients, meilleur sera le résultat (Trouvez de bonnes adresses sur l’application Made in Alsace  disponible sur l’ appstore d’Iphone et sous Android sur Google Play. )
  • Une belle orange
  • Une mandarine
  • Un demi citron
  • 3 à 4 bâtons de cannelle
  • 4 à 5 étoiles de Badiane
  • 5 à 6 clous de girofle
  • 70 grammes de sucre
  • 4 cuillères à soupe de miel de sapin.
  • 1 verre d’eau

Nous nous permettons parfois de rajouter une 30aine de raisins secs … Mais à chacun de voir…

Réussir son vin blanc chaud

Préparation 

  1. Dans une casserole, faire chauffez le vin blanc et le verre d’eau.
  2. Couper orange et citron en petits morceaux (en rondelles puis en quatre) en gardant la peau. Eplucher la mandarine et la couper en petits morceaux. Réserver l’ensemble
  3. Le vin étant savamment chaud, verser les fruits, les épices, le sucre (et les raisins secs si vous avez retenu l’idée). Au bout de 15 minutes de cuisson, rajouter les 4 cuillères à soupe de miel de sapin
  4. Laisser cuire encore 5 minutes et servir.

L’origine du vin chaud (chaud vin, à l’envers) est naturellement alsacienne !


Vous servirez (en le filtrant ou pas) vos invités dans des mugs adaptés et aurez naturellement préparé quelques Bredele, ces petits gâteaux des Noëls d’Alsace pour compléter le bon moment.

L’origine du vin chaud (chaud vin, à l’envers) est naturellement alsacienne 😉 ! Plus sérieusement, ses origines pourraient venir d’abord des vins chauds romains et épicés venus d’Orient (ce qu’atteste la présence des clous de girofle).

La mode conquit alors le nord de l’Europe et notamment la Suède où elle devient la boisson du roi de Suède Gustave 1er. On parle alors du Glögg qui repartira à la conquête de l’Europe en redescendant les fleuves dont le Rhin ! Pas étonnant que la tradition se soit donc arrêtée à Strasbourg.

D’autres recettes Made in Alsace ici !