1 juin 2020

Kaiserschmarrn : la recette de la crêpe impériale

Avouons-le, le Kaiserschmarrn n’est pas une recette d’Alsace … Elle vient d’Autriche, d’Allemagne, enfin de nos voisins de l’Est. C’est une tuerie et on trouve qu’elle a sa place dans notre « collection » de recettes gourmandes.

Le Kaiserschmarrn est une grosse crêpe coupée en lanières. On le sert accompagne d’une compote de pommes, un confit d’airelles ou de quetsches ( la fameuse Zwetschkenröster qui relie d’ailleurs au nom de la quetsche dans le Haut-Rhin).

Le dessert de l’empereur

Dédié à l’Empereur François Joseph 1er, ce plat ( car oui, certains en font un déjeuner sucré) puis son origine dans plusieurs légendes.

L’une d’elles, comme pour le bretzel, en fait l’heureuse conclusion d’un loupé culinaire, mais attribué là à François-Joseph II

« Lors d’une partie de chasse dans le Tyrol, l’empereur d’Autriche François-Joseph II et son épouse l’impératrice Sissi firent une halte dans une petite ferme. L’humble paysanne leur prépara une collation avec ce dont elle disposait : une pâte à crêpes, des raisins secs et de la confiture de prunes. Mais sa pâte, trop épaisse, accrocha et elle la détacha de la poêle en lambeaux ! A la grande surprise de la fermière, Sissi et l’empereur se délectèrent de cette crêpe rustique coupée en gros morceaux et l’on rapporte qu’ils en firent leur dessert préféré. Le Kaiserschmarrn était né » rapporte le site Vivre à Munich !

La recette du Kaiserschmarrn

Ingrédients ( selon wikipédia, mais validé par notre chef)

4 œufs (séparer les blancs des jaunes)

30g de sucre glace

190 ml de lait

100g de farine

une pincée de sel

50 g de beurre (pour frire à la poêle)

40 g de raisins secs

Recette

Battre le lait et la farine jusqu’à obtention d’une pâte lisse, ajouter les jaunes d’œuf tout en continuant de battre.

Ajouter ensuite le sel et le sucre. Incorporer délicatement les blancs montés en neige à la pâte obtenue. Si on remue trop fort, l’effet allégé de la pâte sera perdu. Il faut conserver le volume et ajouter délicatement les raisins secs avec une spatule.

Faire chauffer le beurre dans la poêle et verser la pâte de façon que l’épaisseur atteigne 1 à 2 cm suivant les goûts.

Avec une spatule en bois, casser la crêpe en plusieurs morceaux irréguliers. Cela permettra de retourner chaque morceau pour qu’il dore de chaque côté.

Ne pas trop dorer non plus, car il faut que le centre reste bien moelleux et ne se durcisse pas trop.

Servir dans une assiette et accompagner soit de compote de pommes, d’un confit de quetsches soit de sauce vanille tiède.

Note du Chef : Faire tremper les raisins secs dans du Rhum (une à deux heures avant)

Découvrez d’autres recettes d’Alsace en cliquant sur ce lien