14 décembre 2013

Jonathan Nay : Des bons petits plats au juste prix ! Au Meiselocker, naturellement.

jonathan

Jonathan Nay a le coup d’œil. C’est sans doute pour cela que lorsqu’il ne cuisine pas, il s’adonne à la photographie. Le Chef du Meiselocker se dévoile un peu pour Made in Alsace.

Comment arrive-t-on au Meiselocker alors ?

Jonathan Nay : C’est d’abord un parcours en fait. Mes études m’ont amené à passer un BTS Hôtellerie Restauration avec mention « Pâtisserie ». Dès ma première année, j’ai rencontré Cédric Moulot qui m’a proposé de travailler avec lui au Tire-Bouchon. Ce fut d’abord en salle, avant de devenir Second de Cuisine au « TB » puis au 1741.

J’ai découvert ainsi l’âme des Winstubs puis l’esprit d’un restaurant gastronomique. Aussi, lorsqu’il m’a proposé de devenir le Chef du Meiselocker, j’ai naturellement dit « oui ».

Justement, vous voilà Chef ! C’est quoi votre « signature » ?

Jonathan Nay : D’abord, rester humble, ensuite vraiment se souvenir que nous ne sommes rien sans le client. À partir de là, l’adresse doit être chaleureux et la table agréable.

Nous déclinons ici une cuisine qui mélange tradition, et région. Puisant dans les recettes de la gastronomie alsacienne, il s’agit de proposer des petits plats au juste prix.

Et le résultat ?

Jonathan Nay : Le résultat, c’est aux clients de s’exprimer et à nous de nous assurer que la plus jeune winstub de Strasbourg n’ait rien à envier à ses aînées. D’ailleurs, j’invite vos lecteurs à nous découvrir et les groupes d’amis à profiter de notre caveau. Là, encore, c’est le petit plus du Meiselocker.

 

Le Meiselocker

39 rue des Frères – 67000 Strasbourg
Téléphone : +33 (0)3 88 37 30 31

www.meiselocker.fr
Ouvert 365 jours par an jusqu’à minuit