masque alsace coronavirus covid

26 août 2020

Houblon d’Alsace, quand vient la saison et la récolte

Vous le connaissez, parfois sans le connaître. Lui, c’est le « Houblon d’Alsace », souvent d’ailleurs un houblon « made in alsace ». L’occasion nous est donnée de revenir sur le sujet…

Houblon : « Le houblon ou houblon grimpant (Humulus lupulus) est une plante herbacée vivace grimpante de la famille des Cannabaceae », entre nous une cousine du chanvre.

Nous voilà fixé. En Alsace, le houblon est surtout connu pour être le complice des brasseurs et un élément clé (et de plus en plus, avec nos envies et nos goûts » de l’aromatisation des bières. Il remplaça ainsi tant des épices (cannelle, muscade, gingembre) que des plantes (romarin, laurier) même si certaines brasseries s’y remettent aujourd’hui.

Le houblon, complice des brasseurs, récoltés en septembre

Avec le mois de septembre arrive le temps de sa récolte. On ramasse alors les fleurs femelles (ou cônes) chargées de lupuline (la substance jaune qui permet d’extraire les résines et huiles essentielles à l’amertume de la bière). Séchées, elles seront classées selon leurs qualités et arômes avant de rejoindre les ateliers des maîtres brasseurs.

Son intégration à la bière remonte à bien longtemps. Si certains affirment que c’est le cas dès les 8e siècle, on retient en général la découverte des aseptisantes et conservatrices du houblon ainsi que son amertume à Hildegarde de Bingen (1099-1179), cette religieuse connue notamment pour ses compositions musicales. Nous sommes alors à une époque où la brasserie est monastique. Elle se fait dans les monastères et on y invente même la « basse fermentation ». Elle s’y fait aussi parce que la vente de la bière permet aux moines de bénéficier de revenus complémentaires.

La cervoise deviendra bière un peu plus tard. Quant à l’Alsace, son climat continental est plus que jamais propice à la production de cette plante vivace. L’Histoire et les brasseurs feront le reste, cultivant spécificités et goûts pour les belles et savoureuses bières.

On retiendra naturellement les grandes heures de la Cophoudal, la coopérative des houblons d’Alsace intégrée aujourd’hui au Comptoir Agricole. Elle prolonge la petite histoire et le goût des producteurs d’Alsace pour des variétés reconnues.

96% de la production houblonnière Française est réalisée en Alsace

15 variétés sont cultivées sur 465 hectares. Si les anciens se souviennent du Strisselspalt, la plus célèbre des variétés alsaciennes, on évoque aujourd’hui d’autres noms : Aramis, Triskel, Mistral, et Barbe Rouge.

Notez que 96% de la production houblonnière Française est réalisée en Alsace, qu’elle alimente nos brasseries et s’exporte à son tour.

Un clin d’œil pour finir, l’an dernier, à l’invitation de la Brasserie Kronenbourg, l’équipe Made in Alsace avait pu découvrir les cultures de houblons de la ferme du lycée agricole d’Obernai. Un bel exemple, mêlant une gestion du sol responsable à la biodynamie, associant compost naturel à un mélange des plantes, le tout pour permettre, à termes, la pousse d’un houblon bio dont la demande ne fait qu’augmenter.

Indissociables de nos bières, les champs de houblon le sont de certains coins de notre belle Alsace. Autant de raisons, pour nous, d’attirer ainsi votre attention sur eux.

Bonne récolte à leurs producteurs !

Quelques mots sur le houblon

  • Le cône : la fleur femelle contenant la lupuline
  • La lupuline : poudre jaunâtre et amère provenant des bractées des cônes femelles du houblon,
  • La treille : support et structure qui porte les plants de houblons

En Alsacien

  • Le houblon : d’r Hopfe
  • Les cônes de Houblon : d’r Hopfebolle
  • Le cueilleur de Houblon : d’r Hopfezopfer