Château du Haut Koenigsbourg : confiné, mais paré. Rencontre avec Bruno Caro

15 mars 2020… Le confinement devient un ordre, un moyen de lutte contre le Coronavirus. Au château du Haut-Koenisgbourg, on ne badine pas avec la sécurité des visiteurs et des équipes. Bruno Caro sonne l’alerte, avec le calme et le sens des responsabilités qui est le sien.

Les portes du vaisseau de pierre emblématique de l’Alsace se ferment. Une partie de l’équipe reste habiter sur place. Made in Alsace a interviewé Bruno Caro. Retour sur un moment historique pour le château, plus que jamais témoin du temps et des aventures humaines.

Le confinement, la fermeture… Ce ne sont pas des décisions faciles lorsque l’on conduit un tel monument ?

Bruno Caro : Brutal ! C’est l’adjectif qui me revient lorsque je pense à la fermeture du château en cette mi-mars. On improvise, on organise et ce n’est pas simple. Le Haut-Koenisgbourg, ce sont 50 personnes.

Le château chez vous !

Nous avons du « réinventer » l’essentiel mais aussi la médiation et la programmation autour de notre monument. L’inventivité a généré #Lechâteauchezvous. Une façon de rester en contact avec nos publics, notre public !

Bruno Caro – Directeur du Haut-Koenigsbourg

Et le château ?

Bruno Caro : D’abord, il y a toujours une équipe autour du château. Mais dans les faits, il n’y a pas eu le moindre dégât. Nous avons même pu entreprendre des travaux d’entretien. Nous avons à cœur que le château soit prêt à rouvrir dès que cela sera possible.

Nous réfléchissons aussi… Naturellement à faciliter la billetterie pour éviter la concentration de personnes. À imaginer de nouveaux circuits encore… Le château du Haut-Koenigsbourg est un espace suffisamment grand et ouvert pour permettre d’imaginer des visites renouvelées ou l’on pourrait découvrir les lieux sans se croiser. Notre métier est d’organiser les flux, les visites. Nous avons donc une expertise à faire valoir.

Les seigneurs du château

Des animaux ont-ils pris possession du château ?

Bruno Caro : Des alentours sans doute. Mais le château est clos… Mais, je dois vous avouer que nous avons de grands corbeaux qui occupent les lieux comme les seigneurs du château. On a un peu l’impression qu’ils sont désormais chez eux, à observer ceux qui y travaillent ou y passent, comme si nous les dérangerions d’ailleurs un peu. Les humeurs croassantes brisent ainsi le silence.

Vous le savez, le château du Haut-Koenigsbourg est un symbole pour de nombreux Alsaciens et amoureux de l’Alsace. Ce bel endormi tient une place importante dans nos cœurs !

Bruno Caro : Oh que oui, nous avons conscience de cela. Les témoignages en attestent ! D’où d’ailleurs l’opération #Lechâteauchezvous. C’est une façon de compenser les manques. Le château se réveillera vite, dès que possible.

Le château se réveillera vite, dès que possible.

Nous ressentons cette fierté chez nos fans. Nous savons qu’il est un point de repère dans la géographie et l’imaginaire alsacien… Nous dévoilerons ainsi bientôt la Schnugette, cette pièce si chère au dessinateur Léo Schnug à qui le Haut Koenigsbourg doit tant… Un « Ungerer avant l’heure » !

On vous sent à l’écoute … Paré pour de nouvelles aventures, pour une nouvelle réouverture ?

Bruno Caro : Préparés, oui ! Notre métier consiste, tout au long de l’année à gérer des flux de visiteurs tout en mettant en avant un patrimoine unique ! Nous imaginons donc le jour d’après, la possibilité de se cultiver, de s’évader, de se libérer en visitant un témoin de l’Histoire de l’Alsace : le château du Haut-Koenigsbourg. Nous espérons que cela soit possible, le plus rapidement et en toute sécurité naturellement !

Suivez d’ici là notre page Facebook !

Château du Haut-Kœnigsbourg

67600 Orschwiller, Alsace, France

Téléphone : +33 (0)3 69 33 25 00

www.haut-koenigsbourg.fr