31 juillet 2021

Incontournable Montagne des Singes

« La Montagne, ça vous gagne » ! La Montagne des Singes aussi… Si tout le monde se souvient de ce slogan, on le détourne aujourd’hui pour en faire un rappel, en Alsace, et vous inciter à découvrir, redécouvrir l’écrin aux 249 singes du côté de Kintzheim.

Photo MDS

Attendus par un ou une guide à l’entrée, on apprécie l’accueil, la sympathie des équipes, leur capacité à partager avec nous les bonnes consignes. Un dessin animé permet encore plus de les visualiser et donc de les intégrer.

En liberté dans une forêt de 24 hectares

Une porte s’ouvre alors… Sur 24 ha de nature d’abord, sur l’univers des magots ensuite. Le magot, c’est le macaque de Barbarie, un singe de la famille des cercopithécinés.

Ça, vous ne le retiendrez sans doute pas. Vous préférez, comme nous, vous construire des souvenirs avec les facéties des occupants des lieux.

Photo MDS

Quatre groupes cohabitent, avec, pour chacun, leur espace vital, leur hiérarchie, mais aussi, et on les cherche des yeux, les « petits de l’année ».

Petits, ils le sont encore et l’on se surprend alors à être instinctivement charmé.

On les regarde évoluer, glisser, tomber. Tout cela en faisant l’objet d’une attention de tous les instants par leurs congénères.

On jouerait presque avec les mots pour bien vous faire comprendre que le petit magot est ici un trésor. Ses ainés veillent sur lui, à ce qu’il ne se perde pas ou ne s’approche pas trop des promeneurs que nous sommes.

Nourrissage ou nourrisinge ?

Dans les faits, ils ouvrent grand les yeux en nous voyant passer, comme nous le faisons, finalement en les regardant jouer entre eux, avec une branche ou grignotant un aliment.

Le nourrissage, qui pourrait être ici un « nourrisinge » est un des moments courus des lieux. Là, un guide expert dévoile les secrets des habitants des lieux. Nous voilà d’abord transportés vers l’Atlas, le biotope naturel des magots avant de revenir ici à Kintzheim, découvrir leur vie quotidienne.

On apprend que si le mâle doit s’imposer et tisser des liens pour devenir le chef de son groupe, le titre et le statut semble héréditaire chez la femelle.

L’effet Montagne des Singes

Mais déjà, notre attention est attirée par des singes qui passent d’une corde à l’autre au-dessus de l’eau.  La balade continue, l’observation aussi jusqu’à cet atelier où l’on révise ses connaissances en famille.

Et nous voilà de déjà quitter le site, de saluer de loin le dernier de nos amis visible, le tout avec un immense sourire commun sur les visages des petits et des plus grands. C’est cela aussi l’effet Montagne des Singes. 

La Montagne des Singes

F-67600 Kintzheim

Préparer votre venue et découvrez les mesures sanitaires www.montagnedessinges.com

www.facebook.com/lamontagnedessinges

Le bon plan : réservez vos billets en ligne !