6 juin 2006

Allons enfants de la Brasserie ….

Bieres_3

Un vent de renouveau souffle depuis quelques années sur le monde de la bière pendant que les plus grands producteurs se font la guerre à coup d’innovation et d’arguments marketing.

Alors que des menaces pèsent sur les grandes brasseries alsaciennes et que Météor résiste, de multiples micro-brasseries s’ouvrent dans les quartiers, villes et vallées. On est encore loin des 50 brasseries du Strasbourg d’après guerre.

Lieux de vie, ces brasseries ont néanmoins apporté autant de bières nouvelles que de brassins uniques. Elles font œuvre de pédagogie, elles initient les consommateurs dubitatifs au charme du houblon et à l’alchimie ancestrale de l’eau et du feu. En Alsace plus qu’ailleurs, tout cela prend un sens.

Vous aimeriez peut-être en savoir plus ?

On est bien loin de Jérôme Hatt brassant lui-même sa première bière, en 1664, dans une brasserie strasbourgeoise, l’actuel Restaurant « au Canon », pourtant l’esprit y est.
Que cela soit à Strasbourg ou à Scharrachbergheim, des maitres brasseurs font revivre la tradition pour la plus grande joie des biérophiles.
Amateurs passionnés ou franchises, les micro-brasseries fleurissent, elles viennent enrichir l’offre de bière, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Reste à dire que ces brasseries rurales et urbaines tracent un itinéraire nouveau pour découvrir ou redécouvrir l’Alsace au travers de racines aussi profondes que celles du houblon. De quoi réjouir Gambrinus …

Un dossier complet que vous découvrirez dans le numéro 1 de votre revue.