27 août 2017

Cafés Sati, la culture de l’excellence

Café SatiDepuis 1926, les Cafés Sati écrivent l’histoire du café en Alsace.

Année après année, génération après génération, la culture de l’excellence se transmet, mieux, elle a su rendre la marque incontournable. Entreprise responsable, porteuse de sens et de valeurs, elle entraine avec elle ses équipes. Les Cafés Sati représenteront la France dans deux championnats du monde d’ici la fin de l’année.

Deux champions de France, ambassadeurs du savoir-faire d’Alsace

Là, assis devant votre tasse, vous regardez votre café autrement. Vous humez, vous relisez l’étiquette. Quelle est donc votre tasse parfaite ?

Le Panama Geisha Blend, l’Équateur Galápagos, le Java Purbaya Preanger Estate ou l’Éthiopie Moka Harrar ont peut-être réveillé l’aventurier qui est en vous ?

Cette sélection de cafés ne doit rien au hasard. Elle naît du travail de spécialistes, d’experts récompensés récemment encore. Sébastien Maurer, responsable qualité chez Café Sati, vient ainsi de remporter son 3e titre de Champion de France en matière de « Cup Tasting ».

Il est rejoint par Veda Viraswami qui remporte, lui, le titre de Champion de France de Torréfaction. Des compétences au service de vos instants « café ».

La culture des 3 P, Passion, Perfectionnement, Plaisir devient la signature des Cafés Sati. La passion des hommes, le perfectionnement permanent et le plaisir de partager tout cela avec vous.

Des compétences au service de vos instants « café »…

« Alsatiens », les Cafés Sati marient l’excellence à la proximité. Rien que pour le meilleur. Vous reprendriez bien un bon café ?

Les Cafés Sati 

En savoir plus : L’histoire de l’entreprise commence en 1926 à Strasbourg avec la création par Georges Schulé d’une boutique de torréfaction.
Devenue les Cafés SATI, elle poursuit son expansion au coeur de Strasbourg en y créant une première usine de décaféination au Port du Rhin qui sera complétée par la suite avec une unité de torréfaction. Sensible aux problèmes d’existence et de développement des producteurs dans certains pays, l’entreprise adhère en 2000 à l’association « Max Havelaar » qui permet aux petits producteurs de vendre leurs récoltes à un juste prix garanti selon les critères du commerce équitable.