Made in Alsace | La marque d'une région | Tourisme, Gastronomie, Recettes et Brad Wurscht

Made in Alsace se réjouit. Julien Binz et son restaurant éponyme d’Ammerschwihr font partie de la promotion 2017 du Guide Michelin. Une bonne nouvelle pour l’Homme, ses équipes, ses proches. Une bonne nouvelle pour l’Alsace gourmande et gastronome. Une étoile de plus dans le ciel gourmand des alsaciens.

Julien Binz, son parcours parle pour lui. À 44 ans, il se fait remarquer auprès de chefs étoilés en débutant chez Didier Oudill, Pain Adour et Fantaisie** à Grenade-sur-Adour et chez Philippe Gaertner Aux Armes de France *, déjà à Ammerschwihr (68).

On le retrouve aussi chez Antoine Westermann au Buerehiesel *** à Strasbourg (de 1991 à 1995) et comme second de Marc Haeberlin à l’Auberge de l’Ill*** à Illhaeusern (de 1995 à 2000).

Une première étoile à Colmar

En mai 2010, il rejoint M. Riehm au Rendez-Vous de Chasse, Hôtel Bristol à Colmar, recommandé par Emile Jung, ancien chef 3* du Crocodile à Strasbourg. Il y décroche son étoile Michelin le 27 février 2012.

En 2010, il est intronisé chez Les Disciples d’Escoffier puis en 2013, dans l’association des Maîtres Cuisiniers de France, parrainé cette fois par Fernand Mischler. On en oublierait presque sa contribution au webjournal gastronomique www.julienbinz.com.

Une autre pour le Restaurant Julien Binz

Le 7 février dernière, une nouvelle étoile se pose sur son restaurant d’Ammerschwihr. Il rentre de Tel Aviv où il participait à la semaine gastronomique So French So Food parrainée par Guillaume Gomez.

C’est une récompense pour lui et sa compagne : « c’est la première qui nous appartient vraiment avec Sandrine. Elle a, peut-être, encore plus de saveurs ». Les félicitations pleuvent sur le couple. Julien fait preuve d’humilité : « nous allons redoubler d’attentions et de sourires !  Nous avons été récompensés pour le travail effectué sur cette première année d’ouverture, le guide n’attend pas de nous des changements et les clients les appréhendent. Donc pas d’augmentation de prix, pas de révolution, mais de la continuité dans la qualité et dans la cuisine qui nous représente. L’œuf poché, le homard au bouillon de Gruyère, les escargots au jus de persil, la torche aux marrons ou la sphère au chocolat sont des plats mentionnés par les guides. Certaines recettes sont dans leur 2ème ou 3ème version. Nous allons aller de l’avant dans la créativité et rester vigilants au quotidien en cuisine comme en salle, car rien n’est jamais acquis ».

Un tel esprit est au final une invitation à la découverte. On se perdra donc avec plaisir du côté des vignes d’Ammerschwihr, non sans y avoir réservé « sa » table.

Une carte d’exception

Là, on se laisse entraîner par une carte qui varie au gré des saisons.

Sur celle-ci, formules et menus laisseront chacun se projeter. Parmi les fines propositions, les noix de Saint Jacques rôties – Crème et risotto de céleri aux truffes noires, les escalopes de foie gras poêlées – Figues Violettes et caramel au porto, Les médaillons de Homard – Ravioles d’épinard, bouillon de gruyère, la sphère chocolat/carambar – Crumble et grue caramélisé, glace café, chocolat chaud attisent autant la curiosité qu’elles n’ouvrent l’appétit.

On se réjouit alors aussi de piocher quelques flacons dans une carte des vins sélectionnée par Pascal Leonetti, Meilleur Sommelier de France 2006 pour la cave du Restaurant.

Julien Binz, vous connaissiez le nom ! Maintenant, découvrez l’adresse.

Restaurant JULIEN BINZ

7 rue des Cigognes

68770 Ammerschwihr

Tél : 03 89 22 98 23

www.restaurantjulienbinz.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*