masque alsace coronavirus covid

13 janvier 2020

Mettwurscht, la tartinette d’Alsace

Il est des choses qui relève de l’imaginaire. Proust a ses madeleines, l’Alsace a sa Mettwurscht. Naturellement, elle parle à chaque alsacien. C’est la saucisse à tartiner que l’on consommait chez Mamema ou chez ses parents.

La saucisse à tartiner d’Alsace

Photo d’une tartinette Metzger Muller

Recette traditionnelle s’il en est, on est ici sur une pâte finement hachée, faite de viandes grasses de bœuf et de porc rendues quasi-crémeuse et de maigre de bœuf auquel on mise encore de l’ail, du sel, du paprika. Certains rajoutent du piment, de la cardamome.

Cette farce savamment mixée est ensuite embossée et fumée.

On l’appelle alors Mettwurscht, tartinette et c’est la complice de moment aussi simples qu’agréable. On le retrouve naturellement étalée sur un vrai pain paysan, sur du pain de seigle aussi…

Tremper ses tartines de « Mett » dans un chocolat chaud

L’un des rédacteurs de Made in Alsace nous rappelle que lui, comme sans doute beaucoup d’entre vous, avoue adorer tremper ses tartines de « Mett » dans un chocolat chaud. Charme « alsacien » du sucré-salé sans doute.

Les habitués l’aiment au casse-croute où le temps d’une petite faim. Bouchers et charcutiers alsaciens gardent, eux, secrètement leurs recettes.

Sylvaner, Pinot Gris, Pinot Noir

Si le mot « charcuterie » apparaît, lui au détour du Vème » siècle, et provient de l’expression « Chair Cuite », la mettwurscht apparaît régulièrement au XVIème siècle.

Au-delà de la recette « chocolatée » évoquée plus haut, l’équipe Made in Alsace vous conseille de la savourer sur un bon pain mais aussi avec un vin d’Alsace. Sylvaner, Pinot Gris, Pinot Noir nous semblent être les meilleurs complices de notre mettwurscht.

Mais qui sait, vous avez peut-être d’autres recettes, d’autres accompagnements à partager avec nous. On tranche le plain et on lit vos commentaires avec plaisir !