Ursula Bretzel : l’entretien exclusif « Made in Alsace »

Ursulabretzel Made in Alsace : Ursula Bretzel, votre nom de scène attire naturellement l’oreille des Alsaciens. Dites-nous en un peu plus sur votre parcours ?

Ursula Bretzel : Je suis née en 1984, d’une mère d’origine alsacienne. mon père a quitté le domicile conjugal pour partir avec un autre homme c’est pas drôle, toute  petite avec ma pauvre maman on est allé vivre dans un petit village d’Alsace nommé Mertzwiller. J’ai donc été élevée aux bretzels et aux knackis. Vive et pleine d’entrain je passais mon temps à me donner en spectacle et faire des imitations. Ainsi, ma maman décida de m’inscrire à des cours de théâtre. Dès lors je faisais des remakes de clip, des parodies de chanteurs comme Gotainer ou Jean Schulteis…
Depuis toute petite, les hormones en ébullition je me suis imaginée ce que pouvait être le luxe avec des endroits comme Cannes, la Croisette, Saint Trop, Monac : la  «luxe attitude » quoi, les beaux bijoux, les happyfew, les gay friendly, les plages, la fête toute la nuit, les beaux gosses à perte de vue… rien que d’y penser seule le soir en dénouant mes tresses, j’ étais toute excitée.

Je rêvais de Brad Pitt, de limousines avec chauffeur, de fraises au sucre sur la plage du Tikki Beach, de champagne, de petits canards et de sex toys et dans mes rêves les plus fous je me réveillais tout en émoi.

A 18 ans, avec quelques Bretzels en poche amoureusement confectionnés par ma maman, je suis partie tenter ma chance à Paris pour devenir une vedette de cinéma aussi belle qu’Ursula Andress, c’est l’ idole absolue de ma maman.

Comme je suis très jolie et  plutôt sexy, je n’ai pas eu de mal à me faire des amis et à me faire inviter dans les soirées people les plus branchées. Tout m’excitait, des restaus de sushis aux nems au chocolat, en passant par des défilés de mode Gucci, des expositions, des avants premières de films, des lancements j’ai commencé à connaitre le milieu de la jet set …

Made in Alsace : Vous venez de sortir votre premier disque « Ca m’excite », certains y voient une réponse positive à Helmut Fritz. Au-delà de cette chaude et positive attitude, comment est né ce morceau. Comment cela s’est passé ?

Ursula Bretzel : Oui c'est une réponse positive !!!

En fait à Paris j’ai rencontré des producteurs de musique. Ils ont tout de suite compris mon univers délirant et extraverti, ils ont cru en mon potentiel et mon talent c’était trop cool. !

En parallèle de mes cours de théâtre et de chant,  j’ai fait pas mal de  séances en studio, un jour je me suis lâchée et me suis mise à m’exciter comme une folle toute seule j’ai remplacé « ça m’énerve » en réponse au titre par « Ca m’excite », puis j’ai parodié tout le texte pour m’éclater, ensuite j’ai fait écouter à mes amis qui ne se prennent pas du tout au sérieux et  m’on dit c’est ouf vas-y fait le !

Mes producteurs qui sont djs et qui bossent dans l’univers marketing ont décidé de produire le titre,  le clip, l’album et bientôt je serai partout dans les hits, les émissions, la presse, le net, mais les premiers à me découvrir et à m’apprécier ont été les internautes d’ailleurs je remercie tout le monde même ceux qui critiquent car ils se prennent trop au sérieux mais c’est lolant tout ça !!!…

Tous les jours je remercie dieu et les bretzels !!! 

Made in Alsace : On reparle d’Alsace. Votre rapport à la région, à l’Alsace, c’est une légende urbaine où vous avez parfois le Heimweh ? Des souvenirs ?

POCHETTE RECTO URSULA

Ursula Bretzel : Non j’ai ma maison ici, j’y reviens voir ma famille, le mal du pays non, moi j’ai le mal de rien juste envie de jouir de la vie et de tout ce qu’elle m’apporte. Tous les jours je remercie dieu et les bretzels !!!  D’ailleurs j’ai un souvenir,  oui à 17 ans j’ai appris à faire des bretzels artisanaux en culotte lol !!!

Made in Alsace : Quelle va être votre actualité de l’été ? A-t-on une chance de vous croiser sur les rives du Rhin ?

Ursula Bretzel : Mon actualité , j’arrête pas de faire des itw sur des radios surtout sur le net, la presse aussi, je bosse sur un long métrage qui sortira bientôt et sur une émission consacrée à Ursula Bretzel puis surtout mon 2ème single avec une tournée en préparation pour les clubs avec des beaux mecs danseurs tatoués et des tatoos « ça m’excite », des string « ça m’excite », des fraises au sucre, et pleins de goodies friands à gagner…

Made in Alsace : Un message aux Alsaciens qui vous découvrent grâce à nous ?

Ursula Bretzel : Je les embrasse,  ils m’excitent, qu’ils aillent  sur Itunes acheter ma sonnerie et  mon single car je suis un produit « Made in alsace » quelque part !!!  Et surtout dès que je viens faire une soirée en club ici,  je vous le dirai pour que l’on fasse une fête avec du Champagne ( note de la Rédaction, du crémant d'Alsace aussi) arrosé de bretzels.

Bizzzzz Ursula Bretzel

[ Photos © philipe doignon ]

Entretien Exclusif Made in Alsace( libre de reproduction sous réserve de mention d'un lien vers la source)