Made in Alsace | La marque d'une région | Tourisme, Gastronomie, Recettes et Brad Wurscht

Vous l’avez déjà faite … « le Strass » a été inventé à Strasbourg … Strass + bourg = La ville du Strass ! Puis vous avez ri à votre bon mot, oubliant que c’était vrai. Made in Alsace vous en dit plus …

Le Strass, vous savez ces petits brillants qui font briller les robes des stars, que l’on dirait « bling bling » lorsque l’on ne voit pas tout ce qui est fait avec… Grand nom du strass d’aujourd’hui, Swarovski, son cristal, ses bijoux. Grand nom à l’origine du Strass … Georges Frédéric Strass !

L’Histoire des Rhinestones

Né à Wolfisheim, en Alsace en 1701, Georges Frédéric Strass fait d’abord son apprentissage chez l’un des grands orfèvres de Strasbourg, Abraham Spach, il œuvre très vite sur les pierres d’imitation. Il passe son brevet de compagnon. Il disparaît un temps puis on le retrouve.

Il travaille d’abord le cristal, ce verre au plomb qui se taille et reflète la lumière. Stras va plus loin, il en travaille la couleur par ajout de sels métalliques. Il en renforce l’éclat par l’apposition d’une feuille d’argent, de métal, de couleur dans la culasse.

Les pierres créées par Strass sont dites « simili ». On les appelle alors en raison de leur créateur et de leur provenance, les « pierres du Rhin » …

« Le strass est un verre blanc qui se compose de silice, de potasse, d’acide borique , d’oxide de plomb , et quelquefois d’acide arsénieux. C’est avec ce verre taillé qu’on imite les diamants » écrivent les livres de Chimie. Est-ce la potasse qui le relie à l’Alsace ?

Le fils de Pasteur luthérien qu’il est a quitté l’Alsace et son Wolfisheim natal ! Les pierres de Strass font sa renommée. L’orfèvre et joailler verra son nom accolé à ses pierre.

Le voilà nommé, en 1734, Joailler du Roi, Louis XV. D’une certaine façon, il arrive aussi à point nommé ! Louis XV hérite de lourdes charges mais aussi de caisses vides. Les bijoux « fantaisie » de l’alsacien font sans doute naître le « bling bling » avant l’heure.

Cette mode, ces pierres portent son nom ! Le voilà connu, reconnu et riche. Il meurt en 1773 et sera inhumé au cimetière du Port au Platre, car protestant.

Le Strass lui survit … La postérité rend ainsi hommage à son créateur et à ses origines. Dans le monde entier, on parle autant de Strass, que de ces « Rhinestones » !

Article et Photos (c) MadeinAlsace – Photo Musée Swarovski

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*