Jean-Georges Klein et la Villa René Lalique : Rendez-vous été 2015 à Wingen sur Moder

Chef Jean-Georges Klein (2)La villa René Lalique est là. On l’aperçoit au sortir de Wingen sur Moder. Wingen, Lalique, les ateliers, le musée, tout une histoire. La villa que René Lalique fit construire en 1920, où il résida avec sa famille jusqu’à sa disparition en 1945, est en pleine rénovation pour accueillir un projet de grande envergure à l’initiative de Silvio Denz, Président Directeur Général de Lalique, tombé sous le charme de l’ancienne demeure.

Porte ouverte sur la forêt voisine, écrin au cœur d’une belle prairie, la villa prend forme, elle s’étend. Les travaux sont en cours et les corps de métiers se succèdent. Made in Alsace a pu constater cela de ses propres yeux.

La Villa René Lalique va devenir un un hôtel-restaurant de très haut standing. L’adresse vise le label « Relais & Châteaux » et les 5 étoiles.

A la tête du restaurant, les amateurs retrouveront Jean-Georges Klein – Chef 3 étoiles au Guide Michelin, anciennement aux fourneaux du célèbre restaurant l’Arnsbourg-Hôtel K à Baerenthal. Mario Botta, architecte suisse de renommée internationale, œuvre. Celui qui fut à l’origine du Musée d’Art Moderne de San Francisco et revisita la Scala de Milan s’arrête donc en Alsace pour façonner un écrin.

villa_lalique_wingen-sur-moder_1Jean-Georges Klein s’apprête lui à rejoindre les cuisines de cette célèbre Villa René Lalique, qui attise les regards et les curiosités depuis le début de sa rénovation.

Autodidacte ayant rejoint le métier de cuisinier à l’âge de 40 ans, ce Chef étonne et surprend par sa cuisine et son parcours hors du commun. Après 20 ans de salle, il succède à sa mère et à sa grand-mère et reprend les cuisines du restaurant familial en 1989. L’Arnsbourg possède à l’époque une première étoile. A force de travail et de passion, il fait de ce petit coin de paradis un haut lieu de la gastronomie française.

Jean-Georges Klein se lance aujourd’hui dans une nouvelle aventure. Un nouveau challenge pour le Chef. Ce restaurant de 40 couverts, destiné à devenir un temple alsacien de la gastronomie où Jean-Georges Klein veillera sur l’une des plus belles caves d’Europe.

Made in Alsace lui souhaite bonne chance, en attendant de découvrir les lieux qui ouvriront, eux, à l’été 2015. 

En savoir plus www.lalique.fr