5 avril 2017

Gault&Millau Tour 2017 : Le palmarès de l’Est


Gault&Millau, dénicheur de talents et initiateur de tendances, entamait son Tour de France 2017 en faisant étape, le lundi 27 février, à Strasbourg, à la Brasserie des Haras (Marc Haeberlin / François Baur). Opportunité de présenter les talents reconnus et ceux qui montent dans les métiers de bouche et dans la gastronomie, sa révélation additionne tant les surprises qu’elle conforte des acquis. Made in Alsace salue l’ensemble des récompensés avec un clin d’oeil particulier à Thony Billon et la Verte Vallée, Bruno Sohn,  Caroline Van Maenen et Hervé Schmitt qui oeuvrent à la renommée le La Wantzenau !

Le Gault&Millau d’Or Loïc Villemin – Toya  

 

Le trophée Gault&Millau d’Or est remis à un chef lorrain, Loïc Villemin, déjà Grand de demain dans notre guide 2012. Ce nouveau titre récompense un chef toujours à la recherche de nouveauté et passionné par le Japon, à l’image de son mentor, Laurent Peugeot.

Le Grand de Demain Julien Dimofski – Restaurant Dimofski  

des talents reconnus par Gault&Millau

Exerçant lui aussi en Lorraine, Julien Dimofski marche avec intelligence dans les pas de Pascal, son père, qu’il est déjà en train de dépasser. Sa cuisine subtile et riche en saveurs lui vaut le trophée de Grand de Demain.

Le Jeune Talent Thony Billon – Verte Vallée  

 

Avec le trophée du Jeune Talent remis à Thony Billon, nous revenons au cœur de l’Alsace, dans cette vallée de Munster où ce jeune chef notamment formé au Chambard propose une cuisine à la fois gourmande et policée.

L’Espoir Xavier Jarry – La Fabrique  

 

Remarqué alors qu’il dirigeait les cuisines de la Dame de Pic (à Paris), Xavier Jarry a parfaitement réussi son transfert en Alsace. Sa Fabrique, installée à Schiltigheim, est l’une des tables en vue du moment et nous percevons un vrai potentiel chez ce cuisinier à qui nous remettons le trophée Espoir.

La Tradition d’Aujourd’hui Joseph Leiser – Au Zahnacker  

Des adresses d’Alsace

Joseph Leiser est depuis longtemps une véritable figure de la restauration alsacienne. Son auberge Au Zahnacker, à Ribeauvillé, est une référence pour la clientèle locale et le travail précis et rigoureux de ce chef expérimenté se voit récompensé du trophée Tradition d’Aujourd’hui.

Le Chef Pâtissier Thomas Helterlé – Pâtisserie Helterlé  

 

Chez les Helterlé, on est plongé dans les bassines en cuivre de père en fils. Jean-Michel a créé la pâtisserie familiale il y a plus de 30 ans et c’est désormais son fils Thomas, qui fut chef-pâtissier au Jules Verne, au Lutétia et au Meurice, qui mène la barque avec Eve, son épouse. Sa boutique est évidemment incontournable à Strasbourg.

Le Sommelier Valère Roussel – La Source des Sens  

 

Passé notamment à l’Arnsbourg auprès de Jean-Georges Klein, Valère Roussel s’épanouit depuis quatre ans chez Anne et Pierre Weller, à la Source des Sens. Son caractère jovial et sa connaissance quasi-encyclopédique du vin sont récompensés par le trophée du Sommelier.

L’Accueil en salle Carole Bastian – Auberge du Cheval Blanc  

 

Parce qu’un grand restaurant ne peut exister sans un service à la hauteur, nous avons souhaité braquer nos projecteurs sur l’Auberge du Cheval Blanc, à Lembach. Carole Bastian y accomplit un travail remarquable et indispensable à la mise en valeur de la cuisine de son mari, Pascal.

La Cuisine de la mer Eric Girardin – Restaurant Girardin  

 

Les rives de la mer du Nord sont certes distantes de quelques centaines de kilomètres mais Eric Girardin, désormais installé à la Maison des Têtes à Colmar, prouve qu’une belle cuisine marine est évidemment possible en Alsace.

L’Innovation Nicolas Grandclaude – In Extremis  

 

As du produit, défenseur d’une cuisine teintée de haute bistronomie, entre fusion et naturalisme, Nicolas Grandclaude, Lauréat de la Dotation Gault&Millau pour les Jeunes Talents en 2016, remporte le prix de l’Innovation pour le remarquable travail qu’il réalise quotidiennement à Epinal.

Techniques d’Excellence Bruno Sohn – Le Relais de la Poste  

 

On l’a croisé un peu partout, à Cannes, au service de Roman Abramovitch, à Hong-Kong… Bruno Sohn est revenu sur ses terres natales depuis quelques saisons et il a fait entrer la Méditerranée dans la belle maison à colombages de Caroline Van Maenen et Hervé Schmitt. Il reçoit le trophée des Techniques d’Excellence.

La Transmission Jean-Georges Klein – La Villa René Lalique  

 

La page de l’Arnsbourg définitivement tournée, Jean-Georges Klein a trouvé un défi à sa hauteur en prenant, accompagné de son chef exécutif Jérôme Schilling, la tête de la Villa René Lalique. Ce formateur dans l’âme, chez qui tant de bons chefs sont passés, est distingué par le prix de la Transmission.

Le Terroir d’exception Yannick Germain – Auberge au Boeuf  

 

Dans une région au terroir si riche, recevoir le prix Terroir d’Exception n’est pas une distinction banale. Ancien Jeune Talent Alsace en 2012, Yannick Germain a confirmé nos attentes. Son amour du produit, pas uniquement local, trouve ainsi sa juste récompense.

Le Jeune Talent Service en Salle Noémie Matt – Auberge Chez Guth  

 

Distingué cette année par le titre de Jeune Talent Alsace, Yannick Guth sait qu’il doit aussi cette récompense à une tout une équipe soudée autour de son chef. Noémie Matt, en salle, nous a séduits par sa prestance et sa bonne humeur et reçoit le titre de « Jeune Talent service en salle ».

Vous continuerez à suivre l’actualité de la Gastronomie sur la page Made in Alsace, suivie désormais par plus de 135.000 fans d’Alsace !