Made in Alsace | La marque d'une région | Tourisme, Gastronomie, Recettes et Brad Wurscht

231 East Street, le nom ne fait pas alsacien, mais Made in Alsace vous en parle quand même. Retour sur l’Histoire d’un Burger alsacien alors qu’en salles sort « Le Fondateur », l’histoire d’une illustre chaîne américaine.

Alsace oblige, on serait presque tenté d’écrire, avec l’accent alsacien : « Où y’a de la chaîne, y’a pas de plaisir ». Sauf chez 231 East Street …

231 East Street, une adresse mythique

231 East Street, c’est d’abord pour les amateurs d’art, l’adresse de « The Factory » : l’atelier d’artiste du pape du « Pop Art Andy Warhol » de 1964 à 1968. Une adresse mythique, facile à retenir, mais aussi le lieu de naissance de biens des artistes parrainés comme il se doit et une certaine idée de l’Amérique, savamment décalé.

231 East Street, c’est le nom aussi du premier établissement de la chaine éponyme créé par Cédric Moulot à Strasbourg, pas loin de la Place St-Etienne (le collège des fondateurs de Made in Alsace).

Cédric Moulot est un amateur d’art, cet art populaire alsacien que l’on retrouve au Tire-Bouchon, son winstub, cet art de la Table qui fait la renommée du 1741 et du Crocodile, les deux restaurants gastronomiques de la capitale européenne.

C’est à New York qu’il découvre les « vrais burgers ». Avec 231 East Street, il entend alors proposer des burgers de qualité, à base de produits frais, avec une cuisson des viandes à la demande. A concept is born !

Des talents d’Alsace

La suite, c’est naturellement le développement de la marque qui deviendra franchise. La mode des burgers fait le reste. Burgers, Cheese Cake et Apple Pie, élaborés avec des recettes de MOF réalisées spécialement pour l’enseigne font la renommée d’une « Maison de Hamburgers » partie d’Alsace.

Aux côtés de Cédric Moulot, Eric Senet et Franck Riehm développent la marque. Aujourd’hui, plus de 30 établissements sont ouvert ou signés.

Cédric Moulot, lui se consacre désormais à ses Maisons de Strasbourg.

231 East Street aborde l’année 2017 en s’associant de nouveaux talents alsaciens pour ses recettes : Olivier Metzger, un boucher réputé et engagé, Cyrille Lorho, le fromager affineur du Carré d’or et MOF, Jean Kircher, l’artisan meunier et boulanger passionné, et Elisabeth Biscarrat, la gagnante de Master Chef en 2011 connue pour ses macarons.

Une nouvelle page s’écrit, l’Histoire de 231 East Street continue…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*